Récepteur ou écouteur teléphonique  (Téléphone d'Arsonval, modèle 1885) à champ magnétique annulaire et à pôles magnétiques concentriques; (voir mémoire descriptif et certificat d'addition au brevet d'invention n° 148598, du 25 avril 1882). Récepteur ou écouteur teléphonique  (Téléphone d'Arsonval, modèle 1885) à champ magnétique annulaire et à pôles magnétiques concentriques; (voir mémoire descriptif et certificat d'addition au brevet d'invention n° 148598, du 25 avril 1882).

Paul Bert et Arsène d’Arsonval

Frédéric Nibart est né en 1952. Ex Directeur Régional d’Orange France, il est ingénieur en Télécommunications et titulaire d’une maîtrise de physique de recherche. Il écrit, depuis plus de vingt ans, des articles et des ouvrages sur des scientifiques du 19ème siècle.

Son dernier livre évoque l’amitié de Paul Bert et Arsène d’Arsonval, deux médecins, anciens élèves du célèbre professeur Claude Bernard qui se rapprochent suite au décès de ce grand savant, en 1878. Paul Bert a 45 ans ; il a été le plus jeune professeur de faculté de France et est désormais un savant reconnu par ses pairs suite à ses recherches sur les greffes, la pression barométrique et la respiration. Arsène d’Arsonval est un jeune homme de 27 ans qui vient de perdre son cher Maître, celui même qui l’avait persuadé de s’orienter vers la recherche en physiologie. En 1879, dans le cadre de recherches sur la surdité, les deux hommes mettent au point un microphone très simple dont le fonctionnement se révèle à tout point remarquable ; c’est le début d’une grande aventure…
Prix :
France : 28 € + 4 € pour le port
Etranger : 28 € + 12 €
Angers, hiver 2015, ISBN : 978-2-9542790-2-2
Contact : frederic.nibart(arobase)wanadoo.fr